Voila compte tenu du fait d’la petite guere entre TG ( 1 ) et TS ( 2 ) que je regroupe mais ne tolere pas.

J’ai ecrit 1 petit article via votre forum que j’ai juge bon d’effectuer partager.

Toujours le aussi debat aussi amusant ^^

D’un Quelques cote je regroupe les filles et d’un nouvelle des TG.

Car du fait de ne pas etre bio, et que les individus confondent TG et TS. Une haine semble s’i?tre cree. Elle reste du a une telle repulsion que tout fille (normale) reste cense avoir. Vas dire a une fille bio tu t’imagine avec une b**e, a via pisser debout euh . ben non. Ou alors sa vas peut etre l’interesser mais par seule curiosite. Des que celle-ci couchera avec une nouvelle personne . j’en connais des degats psychologique et ne desire nullement en parler.

Bref apres Cela reste pertinent qu’un parent trans-genre ou TG a pourra etre bien le raisonnement et le ressenti feminin. Et se considere de ce fera comme une fille, apres bien on parle de trans mais avant bien d’IDENTITE. Beaucoup ont mode a l’oublier. Pourquoi aurais-t’ils plus ou moins le droit que nous de se voir cherie ? Apres bien quand on arrive a le supporter et a vivre avec sa entre les jambes pourquoi tenter une operation risquee ? Un motif bien aussi valable.

Tout i§a Afin de me rappeler, les paroles d’une personne que je tien en grand respect. Le fondateur de Chrysalide. Je cite : «il faut arreter le controle permanent des culottes, quand les individus comprendront que le genre se deniche entre les deux oreilles et non dans la culotte». Mais d’un autre angle d’approche, une fille qui a un penis ce n’est gui?re non plus une fille, alors l’identite est une chose mais le sexe en reste une autre.

Quand au genre il reste mysterieux est il intellectuel ou physique ?

Alors etre ou ne pas etre ? Telle est le sujet .

Ah . resilier abonnement naughtydate les annees lycee, que des bons souvenirs, these, antithese, et une conclusion qui ne repond dans la finalite a rien. Voila qui fera reflechir ceux ouvert d’esprit, ainsi, se braquer les obtus.

Amusez vous beaucoup avec vos neurones et la conscience.

mercredi 31 aout 2011

Souvenirs

Me revoila Afin de revenir avec un vague de souvenirs . Pour les prochains articles, j’illustrerais vraisemblablement avec un petit dessin.

Je ne donnerais des fois pas l’age car je n’aurais qu’une fourchette et j’aime la exactitude.

Allongee dans la pelouse avec des ami(e)s, la nuit etait tombee depuis un certain temps. Puis d’un coup, un fil de lumiere blanche traverse le ciel. Je ne comprenais gui?re, tout un chacun fermait les yeux. Cette lumiere devais avoir une grande importance Afin de eux. Mon ami tourne la tete et me regarde avec un air intrigue. Et il me dit : Pourquoi tu ne fais jamais un voeux ? Je ne savais aucun quoi il parlais, aussi naturellement je lui ai demande votre que cela signifiais. Il m’expliqua qu’il fallait que je demande un chose chere a mon coeur. Et que surtout y ne fallait pas le reconnai®tre ! A ce moment, un deuxieme grand fil de lumiere vient couper le ciel. Je ferme les yeux, me detend ne sachant que reclamer. Puis le coeur se mit a frapper la poitrine, Puis J’ai pensee parue plus claire que jamais. J’aimerais tellement etre une fille. J’eus l’impression que mon voeux sorti ma tete et de mon coeur tellement tri?s qu’il dechira le ciel en 2. Une rapide demi-heure apri?s, nous repartimes concernant le centre. Di?s que dans le chemin, l’air changea d’odeur, ma vision devenue flou, le son etait tel sous l’eau et l’air a traversee. Puis les larmes de mon coeur sont venue s’ecouler le long de faire mes joues. J’ai cru y voir 1 espoir, Afin de me rendre une fois encore compte de l’illusion.

Voila, et beaucoup gros bisous a n’importe qui. J’en vais garder legerement pour la suite ^^

Edit : J’me suis dit autant commencer d’affilee . sa propre m’a retourne votre petit quart d’heure ( sans compte la demi-heure a poser les drivers en palette graphique et de SAI . )

mercredi 10 aout 2011

La suite .

Me revoici avec tellement d’attente pour vous.

Et oui je n’aime pas faire des petites histoires.

Me voila donc a 18 ans sans emploi. On reste en avril 2011, un ciel variable, Dehors il ne fait nullement chaud mais il ne fera jamais froid non plus. Je cherche des petits boulots pour financer mon permis et ma voiture. Pour tomber sur 1 veritable emploi plus tard et financer ma raison de vivre.

J’me balade dans Nimes, demarche nos entreprises avec un CV leger comme un petale de rose. L’ignorance d’la jeunesse mais l’espoir est la.

Pendant votre moment, je fais mes petites investigation via le milieu trans. Mes question sur les traitements medicaux, si je ne fait pas encore fausse route. Apres avoir vu la ressemblance entre faire mes pensees mon ressenti et mon vecu et celle des autres individus trans accomplies ou jamais. J’ai enfin vu la lumiere dans une vie faite d’obscurite. De plus je sais aussi a quoi m’attendre de ce qui vas advenir de moi. Physiquement et mentalement. Je fera aussi la connaissance de la femme formidable. Qui m’apaise seulement avec sa presence le calme et sa serenite. Une femme qui derriere son calme se cache une grande force jamais devoilee. Je dessine aussi a mes heures perdues je compte aussi faire une Bande Dessinee, De sorte i  faire passer le commentaire sur qu’est veritablement la trans-identite.

Apres deux mois de recherche d’emploi, je fait la decouverte de quelqu’un. Cette personne deviendra tres facilement mes fri?res. Et i§a Afin de une raison qui est de sa personnalite tres proche de celle d’un tres ancien ami. Un individu formidable, un coeur en or derriere une personnalite et un attitude quelque peu rustre. Il m’envoie sur la piste de l’interim. Qui debouche des le lendemain de mon inscription.

×